Management de Projet – Wild Immersion

Pollution, destruction d’habitats naturels, surconsommation, mise en péril des populations locales ; telles sont les conséquences multiples et à présent indéniables de l’over-tourisme à travers le monde. L’accès facile à l’information rendue possible par internet et grâce à la multiplication des moyens de communication, l’over-tourisme est un phénomène largement connu qui fait débat. Outre les impacts anthropiques qu’il engendre, l’over-tourisme fragilise également les populations locales (hausse du foncier/bruits/nuisances...). L’over-tourisme est de plus en plus contesté par les populations locales et les autorités étatiques essayent de limiter ses impacts (mise en place de quota d’arrivée en Croatie, mise en place de portail et volonté d’interdire les bateaux de croisières à Venise…). À l’heure actuelle, les quelques solutions mises en œuvre ne sont pas en mesure de régler tous les problèmes, et l’over-tourisme perdure et s'accroît même dans certaines villes. Cependant, il est difficile d’empêcher les gens de voyager et les revenus du tourisme sont pour certaines régions très importants voire même indispensables pour les économies locales. Selon certaines études, les voyages de demain seront très certainement plus lents, plus longs et moins éloignés. Le tourisme local prendra le pas sur le tourisme long courrier. Dès à présent, on voit émerger de nouvelles formes de voyage plus responsables comme le slow tourisme, l’écotourisme ou tourisme vert.

Le voyage virtuel peut répondre en partie aux attentes naturelles et compréhensibles des Hommes qui souhaitent découvrir d’autres horizons et cultures. La progression des techniques de réalité virtuelle a permis la création de casques VR et d’environnements artificiels capables de reproduire de manière très réaliste notre environnement. L’utilisateur est ainsi immergé dans un environnement multi-sensoriel qui lui donne vraiment l’impression d’être ailleurs. L’aspect ludique et immersif rend cette solution très appréciée des utilisateurs qui l’adoptent rapidement. Selon l’étude Américaine Greenlight VR réalisée en 2016, le thème « voyages et aventures » suscite le plus d’engouement parmi les utilisateurs. Ainsi, le groupe Wild Immersion veut répondre à cette demande en développant son projet World Immersion. World Immersion offrira la possibilité de voyager au fond des océans, de survoler le grand canyon Américain ou bien encore de visiter la Tour Eiffel, le tout confortablement installé dans son canapé. Wild Immersion peut s’imposer comme une solution possible et efficace en vue de limiter les effets pervers de l’over-tourisme en proposant à sa clientèle des voyages virtuels. Cette expérience virtuelle devrait limiter les déplacements et de ce fait limiter le nombre de touristes sur certains sites sensibles. Avec l’apparition du projet World Immersion nous pouvons donc nous demander avec plus de précision comment la VR peut disrupter l’over-tourisme ?

Please wait while flipbook is loading. For more related info, FAQs and issues please refer to dFlip 3D Flipbook Wordpress Help documentation.

Description

L’entreprise Wild Immersion se veut être une réserve virtuelle qui permet de transporter les spectateurs, par le biais d’un casque de réalité virtuelle, au cœur de la vie sauvage permettant ainsi de les sensibiliser sur la dégradation de la faune et de la flore, et sur l’extinction de certaines espèces animalières. Aujourd’hui, Wild Immersion veut aller plus loin et se tourne vers le tourisme en travaillant avec des agences de voyage afin de promouvoir les destinations mais aussi de sensibiliser à l'environnement et plus précisément à l'over-tourisme. Ainsi, l'entreprise souhaite développer une nouvelle marque World Immersion. Une question se pose alors :

Comment disrupter l'over-tourisme au travers de la réalité virtuelle ?

Durant 3 mois, mon groupe et moi-même avons essayé de répondre à cette problématique. Pour ce faire, nous avons tout d’abord étudié les notions d’over-tourisme et de réalité virtuelle, mais également les différentes attentes des voyageurs ainsi que les différents acteurs sur le marché du tourisme et des nouvelles technologies. Dans une seconde partie, nous nous sommes attardés sur le projet World Immersion, avec notamment l’image de la marque, ses concurrents et son positionnement sur le marché, mais aussi les différents axes de développement que la marque pourrait suivre. Pour terminer, nous avons proposé les possibilités de mise en œuvre des projets décrits en seconde partie ainsi qu’une projection de l’avenir de la marque World Immersion.